L’appui-conseil SV s’adresse aux petites entreprises du spectacle vivant (Associations, Sociétés commerciales) qui ont la volonté de consolider et développer leur activité et qui souhaitent bénéficier d’un accompagnement externe sur les trois volets thématiques suivants :

 

  • Volet n°1 - Organisation et Management ;

  • Volet n°2 - Gestion des Ressources humaines, des Emplois et des Compétences ;

  • Volet n°3 - Gestion Economique et Financière.

 

Pour bénéficier de l’Appui-conseil SV, les entreprises visées doivent répondre aux critères cumulatifs suivants :

 

1- développer des activités de spectacle vivant, à titre principal, relevant du champ public ou privé depuis au moins trois ans : activités de création, production, diffusion ou accueil de spectacles vivants ou activités de prestations de services techniques du spectacle vivant

 

2- détenir une licence d’entrepreneur de spectacles ou le label des prestataires de services techniques

 

3- employer 1 à 10 salariés en équivalent temps plein (ETP) quel que soit le contrat de travail (CDI, CDD et/ou CDDU), sur deux des trois derniers exercices ;

 

4- cotiser à l’Afdas.

 

L’appui-conseil SV n’est pas destiné : aux individus porteurs de projets ;  aux créateurs d’entreprises ; aux auto-entrepreneurs.

 

Contenu de la prestation

 

La prestation consiste en un appui-conseil «individuel et collectif» sur mesure confié à un prestataire externe (ou plusieurs qui co-interviennent) sélectionné(s) par le comité de pilotage de l’EDEC du spectacle vivant, chargé d’apporter expertises, préconisations et outillage sur les trois volets essentiels au fonctionnement d’une entreprise visés plus haut. 

 

 

L’appui-conseil SV dure au total 6 jours, répartis de la façon suivante:

 

Phase 1 -> prise de contact individuelle auprès de chaque entreprise inscrite (0,5 jour à distance) :

 

  • compléter/clarifier  le  questionnaire d’auto-diagnostic renseigné par l’entreprise ;

  • recueillir les besoins d’accompagnement de l’entreprise et identifier son projet,

  • proposer un programme d’intervention et un calendrier concertés.

 

Phase 2  -> lancement de l’accompagnement  (0,5 jour intra entreprise) :

 

  • établir un diagnostic et faire le point sur la situation de l’entreprise sur les 3 volets thématiques, afin de lui apporter un appui personnalisé eu égard à son activité, ses besoins spécifiques et sa stratégie entrepreneuriale.

 

Phase 3  -> accompagnement des entreprises sur les trois volets thématiques (2 jours intra + 2 jours en inter-entreprise) :

 

  • d’abord, individuellement auprès de chaque entreprise, pour ensuite élaborer les plans d’actions (RH et consolidation des activités) consécutifs aux trois volets de la démarche,

 

  • ensuite, collectivement pour partager des enjeux et des questionnements, échanger sur ses pratiques et expériences, ainsi que capitaliser sur l’appropriation d’outils et méthodes.

 

Phase 4  -> conclusion de la démarche : restitution individuelle de l’accompagnement (0,5 jour intra entreprise) :

 

  • bilan intermédiaire de l’action, et remise des trois livrables à l’entreprise

  • définition des modalités de suivi de la démarche à 6 mois et à 12 mois.

 

Phase 5 – bilan post Appui-conseil SV à 6 et 12 mois des entreprises accompagnées (0.5 jour à distance) :

 

  • évaluer les effets de la démarche et recenser les actions réalisées (ou en cours de réalisation) sur les 3 volets de la démarche.

 

 

Procédures d’inscription et demande de prise en charge

               

1. Etude de la demande et inscription :

 

Les petites entreprises du spectacle vivant intéressées par la prestation s’adressent à la délégation de l’Afdas dont elles relèvent, en fonction de leur région. L’Afdas les informe des critères de recevabilité pour bénéficier de l’Appui-conseil SV. Pour confirmer et formaliser leur demande, les entreprises complètent un dossier de demande d’Appui-conseil SV et le retournent à l’Afdas. Ce dossier comprend des éléments de renseignements sur l'entreprise et son environnement interne et externe, ainsi qu’un  volet auto-diagnostic.

 

 

 

 

A réception du dossier de l’entreprise, l’Afdas vérifie l’éligibilité  de l’entreprise à l’Appui-conseil SV, au regard des critères fixés par le comité de pilotage EDEC SV. Une fois cette étape validée, l’Afdas confirme l’acceptation « administrative » du dossier auprès de l’entreprise et lui communique les coordonnées du ou des prestataires référencés dans sa région, pour prise de contact et échanges sur sa demande d’accompagnement.

 

A ce stade, l’entreprise prend contact avec le(s) prestataire(s) de sa région, auquel (auxquels) elle transmet son dossier de demande d’appui conseil SV ainsi que le document dit  « auto-diagnostic » complété le cas échéant de son projet d’entreprise.

 

Les échanges d’informations qui s’en suivent entre les parties permettent :

 

  • d’une part à l’entreprise de choisir le prestataire référencé dans sa région par lequel elle souhaite se faire accompagner,

  • d’autre part, au prestataire sélectionné de valider l’inscription de l’entreprise dans une action « appui-conseil du spectacle vivant », au vu de sa disponibilité et de sa capacité à s’investir dans le dispositif

 

Le cas échéant, le prestataire peut orienter l’entreprise vers d’autres dispositifs d’accompagnement (DLA, …).

 

A l’issue de cette étape, l’entreprise, avec si besoin l’aide du prestataire,  adresse à l’Afdas une demande de prise en charge « Appui-conseil aux petites entreprises du SV » accompagnée de la proposition d’intervention établie par le prestataire qu’elle aura choisi dans sa région :

 

https://www.afdas.com/infos/documents/formulaires-afdas-et-note-dinformation/formulaires-employeurs/DATPESV_DPC

 

A réception de ces éléments, l’Afdas confirme par courrier à l’entreprise et au prestataire sa prise en charge et adresse également une convention de prestation d’accompagnement tripartite.

 

 

Constitution des groupes et lancement de la session

 

La prestation ne peut démarrer que lorsqu’un groupe de 4 à 6 entreprises est réuni dans la même région.

 

Les petites entreprises du spectacle vivant inscrites au sein d’un même groupe peuvent développer des activités de spectacle vivant relevant d’esthétiques (art dramatique, musique, danse, cirque, arts de la rue…) et de champs différents (public ou privé), ainsi que des activités différentes (production, exploitation de lieu, tournées, diffusion, prestation technique).

 

Dès qu’un groupe d’entreprises est constitué selon les modalités ci-dessus, le prestataire en informe l’Afdas et peut démarrer la session d’Appui-conseil du spectacle vivant.

        

L’organisation de chaque séquence intra-entreprise est définie d’un commun accord entre l’entreprise et le prestataire.

 

L'organisation de la prochaine séquence inter entreprise est définie selon les dates ci après :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le calendrier de mise en œuvre de l’ensemble des phases ne doit pas excéder 9 mois, à partir de la date du démarrage de l’action. 

 

 

3. Profil du participant (personne bénéficiaire de l’appui-conseil au sein de l’entreprise)

 

L’appui-conseil SV est suivi par un représentant salarié de l’entreprise occupant de préférence une fonction de direction ou de responsabilité et de décision dans les champs couverts par les différents volets du dispositif (organisation et management ; gestion des ressources humaines, des emplois et des compétences ; gestion économique et financière).

 

Il  s’engage à participer à l’intégralité des séquences intra et inter entreprises.

 

 

Evaluation et bilan

 

A l’issue de la phase 4 de la prestation d’Appui-conseil SV, l’Afdas proposera aux entreprises bénéficiaires de procéder à une première évaluation de l’accompagnement, afin de mesurer leur satisfaction et la qualité d’intervention des prestataires.

 

A l’issue de la phase 5, un rapport faisant état du bilan des réalisations issues de la démarche de conseil, sera établi sur :

 

  • les effets produits, et les actions mises en œuvre après l’accompagnement, notamment sur la pérennisation et le développement de l’emploi dans les entreprises bénéficiaires ;

  • le cas échéant, des propositions d’amélioration émises par le consultant sur  la prestation d’appui-conseil (communication, organisation, sélection des entreprises, contenu et modalités de la prestation, etc.).

 

 

 

Conditions financières

 

Aucune participation financière ne sera demandée aux entreprises. En revanche, celles-ci devront prendre en charge leurs frais éventuels liés aux déplacements et repas lors des sessions collectives inter-entreprises.

 

 

 

 

Plusieurs cabinets conseils ont été retenus sur ce dispositif, la liste de ceux-ci est consultable sur le site de l'AFDAS en cliquant sur le lien suivant :

 

https://www.afdas.com/employeur/gerer-les-parcours/conseils-emplois-et-competences/appui-conseil-aux-petites-entreprises-du-spectacle-vivant-liste-des-prestataires

 

 

 

Dispositif d'appui conseil / spectacle vivant